Slider

Localisation rapide et simple des points trigger avec le TP-TOOL – Le Dr Stephan Swart partage son expérience

TP-TOOL

En complément d’une thérapie conventionnelle adéquate, une localisation rapide, précise et simple des altérations pathologiques dans les tissus à examiner (tissu conjonctif, fascias, tendons, muscles, par exemple) est d’une grande importance pour traiter les affections orthopédiques et les maladies liées à la pratique sportive au quotidien. Dans ces tissus, les points et les régions à identifier se caractérisent notamment par une densité accrue, un volume plus important et une sensibilité plus élevée à la pression. Les méthodes de localisation existantes, telles que la palpation manuelle ou l’élastographie, sont non seulement longues et douloureuses, mais elles sont aussi peu répandues et nécessitent un équipement coûteux.

Grâce au TP-TOOL®, les points trigger et de nombreuses autres irritations des tissus peuvent désormais être localisés de manière rapide et confortable pour le patient. Cet outil aide les mains du thérapeute et permet un examen simple et rapide du système myofascial pour une application précise de la méthode thérapeutique qui va être utilisée, par exemple une thérapie par ondes de choc radiales et focalisées. Il est devenu un outil indispensable dans ma pratique quotidienne de la thérapie par ondes de choc, je ne pourrais plus m’en passer.

Comment localiser les points trigger avec le TP-TOOL® ?
Le thérapeute roule sur le tissu à examiner avec le TP-TOOL®, en exerçant une légère pression selon un angle d’application de 45°. Le gonflement associé à l’affection du tissu entraîne une déviation sensible du rouleau. En outre, la forme elliptique du rouleau permet, en le faisant rouler en croix sur le tissu, de localiser avec précision les points trigger et les zones d’irritation situés en profondeur et de petite taille.

Une procédure de thérapie myofasciale typique est présentée à des fins de démonstration. La patiente, S. H., âgée de 27 ans, est une cavalière de sauts d’obstacles et a une pratique intensive du sport pour ses loisirs. Elle s’entraîne 5 fois par semaine. Il y a environ 3 mois, elle a subi une contusion sévère de l’articulation du genou gauche pendant un entraînement d’équitation. Depuis, elle présente des douleurs rétro-patellaires et des dysbalances des muscles de la cuisse. Les procédures d’imagerie telles que la radiologie et l’IRM ont exclu toute lésion structurelle. En plus de la kinésithérapie et des étirements qu’elle pratique de sa propre initiative, la patiente se présente actuellement pour un traitement des points trigger chaque semaine.

Procédure de thérapie myofasciale :
1. Examen du quadriceps avec le TP-TOOL® :

Examen du quadriceps avec le TP-Tool®

 

2. Repérage de l’emplacement des points trigger

Repérage de l’emplacement des points trigger

 

3. Dry Needling (poncture sèche) des points trigger

Dry Needling (poncture sèche) des points trigger

 

4. Traitement des durcissements circonscrits avec l’ESWT par ondes de choc radiales

Traitement des durcissements circonscrits avec l’ESWT par ondes de choc radiales

 

5. Libération des adhérences myofasciales avec le PERI-ACTOR® »scraper«

Libération des adhérences myofasciales avec le PERI-ACTOR® »scraper«

 

6. Taping kinésiologique

Taping kinésiologique

Télécharger le dépliant du produit

0

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Invité
samedi 17 avril 2021

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://storzmedical.com/

Linkedin Channel Facebook Channel Instagram Channel Twitter Youtube Channel